Jobs Support Register

Bien choisir son chef, la clé de la victoire?

+
Bien choisir son chef, la clé de la victoire?

Salut à tous (et toutes),

Hier soir, j'ai enfin pu mettre la main sur un nouveau chef pour mon deck "Royaumes du Nord" pour changer un peu de la capacité de Foltest et sa duplication de carte.

J'ai eu la chance de récupérer Henselt (version animée en plus ô joie!) et force est de constater que sa capacité "transforme toutes les cartes de la même rangée en cartes or" m'a permis d'arracher des victoires sur le fil un bon nombre de fois alors que si j'avais gardé Foltest j'aurais perdu!

Par contre ce que j'ai constaté c'est que de tous les chefs pour les royaumes du nord Radovid me semble le moins intéressant "retirer 8 de force à n'importe quelle carte"... ok ça semble inclure les cartes or mais au delà de ça... pas bien folichon à mes yeux!

Qu'est ce que vous en pensez? est ce que vous aussi vous avez monté un deck qui marche moyen avec le chef d'origine de la faction mais qui tient mieux la route avec un autre chef?
 
Les trois chefs de la Faction des Royaumes du Nord sont intéressants, il suffit juste de choisir le bon en fonction de ta stratégie.

Personnellement je joue essentiellement Skellige avec une stratégie de blessure et météo que je paire avec Harald le Boiteux. Ça fait quelques ravages ;)
Plus récemment j'ai essayé de plus le spécialiser en résurrection avec Roi Bran, là c'était un fiasco.
 
La carte de résurection des royaumes du nord ne permet hélas pas de choisir la carte qu'on sort de la défausse elle est aléatoire, quant à la capacité d'Henselt il faut bien penser son jeu à l'avance si on veut bétonner ses points vu qu'une fois les cartes transformées en cartes "or" impossible d'y ajouter des effets.

Mais ma préférée (et qui m'a aussi permis de remporter des victoires alors que j'étais écrasé au score) c'est la carte de "Sabrina Glessivig" qu'on joue comme un espion (donc qu'on pose dans le terrain de l'adversaire) et qui fait baisser de 3 points la force de TOUTES les cartes non or de son terrain quant elle est détruite! (évidemment plus l'adversaire a de cartes sur son terrain plus l'effet est dévastateur).

Cette carte permet aussi de contrer dans une certaine mesure l'effet du deck "monstres" et la carte "poussée d'adrénaline" puisque l'effet d'affaiblissement des cartes de l'adversaire marche aussi d'une manche à l'autre...

Ca me fait toujours sourire quand je joue cette carte et qu'elle pop sur le terrain adverse et que je la vois s'éclairer en rouge parce que le mec ne sait pas quel effet elle a... bizarrement il met plus de temps à jouer ensuite, je me demande bien pourquoi :p
 
Je suis un grand fan des decks Skellige et, bien qu'ayant tous les chefs disponibles, je joue encore avec Crach comme au début. Je trouve son effet plus intéressant (invoquer 2 Guerriers An Craite) pour mon deck, mais j'aimerais bien essayer celui de Bran de temps en temps, j'aime bien jouer avec la défausse.

Du coup, je ne pense pas que la victoire dépende du chef, mais plutôt de la compatibilité entre celui-ci et les cartes de ton jeu.

PS: Je trouve Foltest ravageur dans les decks Royaume du Nord.
 
Bah la victoire dépend ou non de si ton chef de faction soutient la stratégie de ton deck ou non. Ainsi jouer Radovid pour avoir juste 8 dégâts de disponible mais ne pas jouer un deck avec un minimum de cartes autres qui font des dégâts...C'est un peu inutile.

Certains leads sont plus en avant que d'autre car certains deck ont leurs périodes et sont plus en avant, plus joués que d'autre.

Comme dirait l'autre

Je pense pas qu'il y ai de bon ou de mauvais leader, si je devais résumer l'impact des leaders sur le jeu, je dirais que c'est d'abord des synergies entre les cartes. Des cartes que l'on drop alors que l'on croyais tout perdu. Et c'est assez curieux de ce dire que le RNG ofrge la victoire parfois.

Get the reference :) ( and give Redpoint :p )
 
Dans mon expérience, certains chefs de faction sont quand même bien plus polyvalents / puissants que d'autres qui sont beaucoup plus limités ou situationnels.
Après, on peut tout à fait bien imaginer que dans certaines factions, le rôle des chefs soit moins important si cela s’intègre dans un équilibre plus global ...
 
Finkelzerg;n7487160 said:
Dans mon expérience, certains chefs de faction sont quand même bien plus polyvalents / puissants que d'autres qui sont beaucoup plus limités ou situationnels.
Après, on peut tout à fait bien imaginer que dans certaines factions, le rôle des chefs soit moins important si cela s’intègre dans un équilibre plus global ...
Exact, et il y a surtout un point majeur à ne pas oublier c'est de savoir QUAND jouer la capacité spéciale de son chef... j'ai déjà vu des joueurs de mon niveau jouer la capacité de Francesca (tirer jusqu'à 3 nouvelles cartes) alors qu'il ne lui restait plus de cartes...

Pareil pour Henselt: ok il transforme toutes les cartes d'une même ligne en carte or... mais une fois que c'est fait: fini les boosts de puissance sur ces même cartes!
 
Ca dépend de ta situation tout simplement.
Par exemple tu vas jouer Henselt lors que ton bord est bien remplit pour up tes tours au max.
 
Tryssya.de.Riv;n7495390 said:
Ca dépend de ta situation tout simplement.
Par exemple tu vas jouer Henselt lors que ton bord est bien remplit pour up tes tours au max.
Pas forcément, mon "ouverture" classique (situation hypothétique ou j'ai toutes les cartes en main pour le faire) pour faire claquer des cartes à l'adversaire ça marche comme ça: poser une carte sacrificielle (pour voir si l'adversaire a une "incinération" ou un "tonnerre d'alzur" ensuite jouer un des trois sorceleurs (Eskel, Lambert ou Vezemir) ce qui appelle les deux autres sur le terrain ça me fait au minimum 19 (en supposant qu'il ait détruit ma première carte), puis je joue Henselt ça me fait monter à 25 et là je passe au risque de perdre la première manche.

Bien sûr, ca c'est quand je suis face à tous les decks sauf "monstres", dans ce cas là, un "Jan Natalis", puis une "poussée d'adrénaline" pour verrouiller une carte sur le terrain pour la 2eme manche, puis Henselt et je passe le tour, dans le meilleur des cas (certains ne voient pas venir la manoeuvre) il doit claquer un max de cartes pour me suivre vu qu'une fois converties en or il peut jouer des effets météo tant qu'il veut ça ne change rien pour moi... je trouve ça plus efficace que de faire mumuse avec les misérables fantassins et Foltest (même si on a la carte "promotion" dans sa main il suffit d'une lacération et on retourne à zéro... enfin pour peu que l'adversaire sache quand jouer sa carte!).
 
Last edited:
Chaque héros à des spécificités, on a vu avec les différents patchs, que certains héros pouvaient prendre l'ascendant sur les autres.
Le chauve pour le RDN,
Le lézard en slip pour les monstres climat, Le héros qui met la row à 6 pour les decks multi clonage, et le leader principal pour le mid-range.
Et les Scoia sont partagés entre Françoise pour les dragons buff, et les nains avec leur leader.

Vous pouvez trouver une progression de cela, en observant la construction et les échanges sur les decks créés, via le site Gwent DB (DataBase).