Jobs Support Register

Je découvre ce jeu mais...

+
...bien que le gameplay semble bien parti pour me plaire et bien que l'univers du Witcher soit "mature", 2 animations me dérangent et je pense que les développeurs doivent s'interroger sur la nécessité d'une certaine violence.

Celle d'Henselt où on assiste à une jeune fille en train de bruler. Clin d'œil direct, il me semble, à la scène de la mort sur le bucher de Shôren dans "Game of Throne" (c'est bien de surfer sur une série à grands succès mais jusqu'ou ?...perso, je pense que l'univers du Witcher est suffisamment riche pour aller piocher ailleurs mais bon, peut-être que je me trompe en voyant cette relation ) .
La carte de Radovid aussi est un peu trop "trash" à mon gout: une femme attachée , à genoux, prête au supplice du fer rouge.

Cela me pose un problème car, il me semble que l'on dépasse une ligne dans le côté malsain et sexiste. J'apprécie toutes les autres animations sauf ces 2 là et c'est pour moi un frein pour faire découvrir ce jeu aux jeunes ados.

Dans tous les cas, le gameplay est séduisant ainsi que l'habillage graphique. Je vais le faire tourner en parallèle de "Elder scrolls: legends".

ciaoOo
 
Celle d'Henselt où on assiste à une jeune fille en train de bruler. Clin d'œil direct, il me semble, à la scène de la mort sur le bucher de Shôren dans "Game of Throne" (c'est bien de surfer sur une série à grands succès mais jusqu'ou ?...perso, je pense que l'univers du Witcher est suffisamment riche pour aller piocher ailleurs mais bon, peut-être que je me trompe en voyant cette relation ) .
C'était bien tenté mais...non. Je veux dire comme si toutes les scènes de bûcher étaient des références a GoT :D ^^
En réalité il s'agit non pas d'une jeune fille, mais d'une Magicienne, Sabrina Glevissig, magicienne à la cour de Henselt, qui lors d'une bataille à plus ou moins rompue une sorte de convention militaire en envoyant des boules de feu sur le champs de bataille...mais sur les deux quand et donc la propre armée du roi ( Henselt) qu'elle servait. Malgré la "victoire", Henselt décida de la punir en l'envoyant au bûcher. Donc oui l'univers de The Witcher est suffisamment riche pour ne pas aller piocher ailleurs. D'ailleurs je n'ai pas mémoire d'un clin d'oeil dans le Gwent. Dans The Witcher 3 il y en a un en référence a GoT cela dit. Mais rien a voir avec Henselt ou le bûcher.

La carte de Radovid aussi est un peu trop "trash" à mon gout: une femme attachée , à genoux, prête au supplice du fer rouge.
La encore, il ne s'agît pas que "d'une" simple femme mais encore...d'une magicienne. Encore oui, car théoriquement chaque roi des Royaumes du Nord a, ou avait, à sa cour, un magicien ou magicienne. En l’occurrence la femme en question est Philippa Eilhart, qui a quelques compte à régler avec Radovid. Car oui, la carte représente une des possibilités de jeu dans The Witcher 3, à savoir lorsque Philippa planifie et essai d'assassiner Radovid. Le dénouement dépend du joueur.
Si cela te rassure, tu peux assassiner Radovid et Philippa se retrouve libre. Il me semble si ma mémoire est bonne qu'elle joue un rôle de victime (quelque soit le dénouement) en faisant croire a Radovid qu'il l'a justement soumise.
Est ce qu'un homme enchaîné aurait produit le même écœurement?

Donc je comprend qu'il faille une certaine maturité, mais rien n'est la au hasard dans Gwent ou dans The Witcher, il n'y a pas de violence gratuite, que se soit envers les femmes ou les hommes, et la où l'on parle de sexisme il faut se rappeler que l'égalité marche dans les deux sens...pour les bonnes choses comme les mauvaises, et des hommes en "mauvaise position" dans le Gwent il y en a aussi.

Certes il faut connaitre l'histoire, le lore pour justifier tout ça, et comprendre le sens profond et l'ambivalence des personnages, bienvenue dans l'univers de The Witcher, là où tout est en nuances de gris, il n'y a pas de "bons" et des "mauvais"...il y a juste l'humain et ce qu'il peut avoir d'inhumain.

En espérant avoir éclairer ta lanterne, avoir pu éventuellement te montrer un morceau de la profondeur de l'univers justement!

Content que le jeu te plaise! Concernant ce dernier, sache que le 23 octobre sort "Homecoming" un reboot total du jeu, nouveaux décors, nouvelles règles, nouvelles cartes, etc etc...Je te laisse chercher ça sur Google si ça t'intéresse ;)
 
Merci de ta réponse détaillée LordofRivia. Je ne "tente" rien et je vois que tu défends corps et âme ce jeu.

En toute amitié et en respectant/comprenant ce que tu veux me dire à travers ta connaissance précise des personnages. Lanterne éclairée ou pas sur l'univers (j'ai lu les bouquins et fait le 1er witcher), correspondance ou non avec GoT: l'impact que produit ces images est clair, net et précis. En aucune façon, un contexte historique peut excuser la violence directe dans un jeu car un jeu, c'est avant tout de l'image. Lorsque tu est à même de comprendre un contexte, la psy de différents persos et les choix proposés ,ce qui est visiblement ton cas, cela veut dire que tu es mûr pour (comme moi) faire la part des choses de ces anim'. Ce ne sera pas le cas avec des gamins de 12 ans !

Mon commentaires a pour but d'attirer l'attention sur d'éventuels regards que pourraient avoir de jeunes enfants avec ce genre de carte. Je trouve dommage cette direction graphique qui mériterait de la nuance tout en gardant cet esprit "cash" car tout le monde sait que les PEGI ne sont là que pour faire joli.

Peu importe si je fais preuve de "sensiblerie" aux yeux de beaucoup, je suis un adulte qui joue aux jeux vidéos depuis 30 ans et ce genre de carte (ou plutôt d'animations) renforcera, à raison dans ce cas, l'idée que le "jeu vidéo" est violent. Je pense que cela sera contre-productif pour ce jeu si de nombreuses cartes sont comme ces 2 là.

Pour conclure avec ce débat, je surveillerai ce qui se passe avec "Homecoming", l'évolution du gameplay ET un œil plus critique encore sur la direction artistique.

ciaoOo
 
Je trouve dommage cette direction graphique qui mériterait de la nuance tout en gardant cet esprit "cash" car tout le monde sait que les PEGI ne sont là que pour faire joli.
Je ne cite que ce passage, car le coeur du problème peut résider justement ici. Déjà depuis quelques mois maintenant Gwent est PEGI 16. Non 12. Donc, pour le coup...un enfant de 12 ans n'aurait rien à faire sur le jeu.
Deuxièmement, certes je défends le jeu, mais je défend plus largement, une certaine liberté de créativité. Les PEGI ne sont pas la pour faire jolis, si justement cette idée est répandue, ce n'est pas à cause des PEGI, mais plus sans doute de parents / tuteurs etc qui ne font pas leur travail. Qu'il soit condition d’accéder au jeu lui même ou bien après coups. Je partage ton point de vue sur l'influence que ce contenu peut créer sur un enfant.


Je pourrais écrire longuement sur le sujet mais cela dériverait vers le débat d'idée et de concept idéologique ce qui n'est point permit ici bas.

Bref, j'ai jouer à des jeux plus violent que le Gwent étant plus jeune, trop jeune par rapport au PEGI parfois, je ne souffre pourtant d'aucun traumatisme, aucune névrose et suis a même a faire la part des choses, et je ne suis pas le seul dans ce cas. L'image du jeu vidéo qui rend violent existe simplement parce que ce média fait un bouc-émissaire parfait et que l'on refuse d'envisager que si une personne tourne mal, la faute est peut être autre part.

Pour conclure, et te concéder un point, je pense aussi que le Gwent et l'univers du jeu, ne sont pas adaptés a des enfants, d'où le PEGI 16 , et 18 sur les autres jeux, est ce pour autant qu'il faut adapter le jeu? Ou plutôt attendre que les enfants qui sont actuellement trop jeunes grandissent et puisse découvrir le jeu une fois en âge de faire la part des choses?
 
Ouf, j'ai eu peur que ce côté malsain et glauque qui fait d'un côté un plus pour le jeu, soit censuré au grès de la bien-pensance de cette génération.
 
@Batcosmos il s'agit la de mon avis personnel hein, non celle du studio. Mais je ne pense pas que le studio compte faire des concessions de ce coté la, depuis le début il se sont orienté vers un public adulte.
 
@LordofRivia Certes, mais cela confirme ce que je pense du studio envers la censure ou autre manœuvre pour "fragiliser" une oeuvre. Le jeu est PEGI 16 et je doute que cela change. Les fans pousseront un plus grand coup de gueule si le jeu et affecté par cette censure comparé a cette minorité (adulte) qui sont plus sensible.

Mais bon, cela peut dériver sur un autre sujet donc je m'envole, bonne journée !
 
Le débat sur les images qui seraient trop "choquantes" aux yeux d'un public relativement jeune n'a pas lieu d'être. Le PEGI se doit d'être respecté, point barre. Si les gens ne le respecte pas, ce n'est pas la faute du PEGI. Si un jeune ado est "choqué" ce qui je suis désolé, sera très rare dans le cas présent, ce n'est pas de la faute du jeu, mais des parents qui ont manqué à leur devoir de surveillance et de contrôle de l'activité de leur enfant. Cela est d'autant plus vrai si l'enfant en question n'est pas un jeune adolescent, mais bel et bien une très jeune personne (moins de 10 ans).

Il faudrait de plus arrêter de penser que les jeunes personnes sont d'une sensibilité extrême en ce qui concerne la violence et autres scènes choquantes. Un ado de 11-12 ans ne sera presque jamais choqué par une décapitation virtuelle, de même que par un démembrement. Sérieusement combien de gamin ont déjà joué à Gears of war, God of war ou encore mortal kombat? Des centaines et des centaines, alors ce n'est pas un pauvre jeu de carte qui va traumatiser toute une génération. Donc si l'un d'eux tombe malencontreusement sur l'une de ces cartes, en général ça ne lui fera ni chaud ni froid.
 
Last edited:
Plus qu'un problème censure ou pas, le véritable soucis est peut-on apprécier le gwent sans avoir fait la série des witcher : je pense que non, car si l'on voit ici le martyre des magiciennes, le joueur sait que Sabrina a tout de même commis un véritable crime de guerre avant son bucher détruisant deux armées sous une pluie de feu (elle a brulé avant d'être brulée, mais triomphera tou de même grâce à sa malédiction), quant à, Philippa qu'on voit ici au moment où ses yeux vont être brulé, elle a manœuvré et manipulé avant de subir l'épreuve du fer rouge sur ses yeux, et elle se vengera par la suite. Nous somme ici dans des séquences certes choquantes mais qui n'ont rien de gratuit, qui représentent elle châtiment de criminelles, leurs bourreaux devant subir à leur tour mille tourments, Henselt en particuliers pour expier leurs crimes... Ce n'est pas la simple représentation de femmes soumise et asservies.
La violence ne me dérange -personnellement - que lorsqu'elle n'est en rien justifiée par un scénario ou la trame, or ici nous sommes clairement dans la narration du jeu d'origine, et la censurer serait comme couper le jeu de sa référence originale.
 
je déterre un peu le sujet... je suis d'accord avec pas mal de chose
les images ne sont pas gratuite,
si le PEGI n'est pas respecter ce n'est pas le jeu ou les instances de classification qui doivent en pâtir (c'est la responsabilité des parents et des consommateurs en général).
je suis totalement d'accord aussi pour dire qu'aujourd'hui les jeunes ne vont pas être traumatiser par de la violence, mais, tant qu'ils ont les clés pour prendre du recul et comprendre ce qu'ils ont sous les yeux.

La solution au débat, pour moi, est simple : chaque carte devrait avoir un petit paragraphe qui permet d'expliciter le lore en se concentrant sur l'image, comme vous l'avez fait pour Radovid. Ainsi, on apporte les nuances nécessaire pour éviter les traumatisme ou les mauvaises interprétations comme le voulait RikFredFight tout en gardant intact la maturité et la complexité de l'univers comme les autre le souhaite, non?